Jusque dans les années 1940, le stand de tir comptait 4 cibles et se situait juste en-dessus du domaine de Crochet. Construit en bois, l’ancien stand est toujours visible, de même que les cibleriez en rive droite du Rupalet. A partir des années 1940, démarre la construction du stand « en dur ». Il y a un vingtaine d’années, une buvette s’est adossée au bâtiment. D’une capacité de 30 places environ, elle peut être louée par les particuliers.
En 1997, 24 stères de bois sont amenés sur le site des cibleriez afin de constituer une butte de tir; ceci pour éviter que les balles se perdent dans la forêt. Cette année-là, c’est aussi le changement pour des cibles électroniques d’un nouveau modèle. En effet, 3 des 6 cibles ne fonctionnaient plus.
Puis en 2001, à la suite d’un incident, la société construit une paroi pare-balle derrière les cible; cette paroi comprend des récupérateurs de balles. Ainsi, la zone d’impact est assainie. Il faut dire que l’année d’avant, par jeu de ricochets, une balle avait atterri sur un terrain privé.
[foogallery id= »681″]